CORAZZINI Marie Catherine Expert Judiciaire à FURIANI (20600), Expert Judiciaire Marie Catherine FURIANI FURIANI Inscrit sur la Liste des Experts de la Cour d’Appel de BASTIA, & Experts Judiciaires du Tribunal d’instance, du Tribunal de Grande Instance

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Marie Catherine CORAZZINI Expert Judiciaire
Expert Judiciaire
Langues : Anglais



Fiche mise à jour le 24/01/2016

CORAZZINI Marie Catherine

Expert Judiciaire à Furiani

  • A-01.04 Economie agricole
  • A-01.08 Pédologie et agronomie
  • A-01.09 Productions de grandes cultures et spécialisées
  • C-01.23 Réseaux publics


Adresse : Lieudit Ponte Prado - FURIANI

Spécialité juridique: A-01.04 Economie agricole A-01.08 Pédologie et agronomie A-01.09 Productions de grandes cultures et spécialisées C-01.23 Réseaux publics

Téléphone
Fax  
Afficher le Numéro
Tél. portable  
08 90 11 72 02
Tél. bureau  
08 90 11 96 36

ENVOYER UN SMS GRATUIT

SMS ENVOYEZ UN SMS Annuler

CORAZZINI Marie Catherine s'est enregistrée auprès du tribunal de commerce de Bastia , elle exerce sous la forme juridique Exercice libéral, et est immatriculée avec le code qui correspond au secteur voir k-bis.
Ce professionnel exerce au sein de CORAZZINI MARIE CATHERINE -- Bureau d’Experts Judiciaires, immatriculée depuis le December 12, 2013 sous le code NAF 6820B
Afficher Renseignements Commerciaux / Société

Adresse Professionnelle :
Lieudit Ponte Prado Immeuble Somivac Bât A 20600 Furiani
Bureau d’Experts Judiciaires :
Instances Principales :
Tribunal de Grande Instance Tribunal d'Instance Cour d'Appel Cour d'Assises Tribunal de Commerce Tribunal Administratif Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale Conseil de Prud'Hommes Cour Administrative d'Appel Tribunal de Police Tribunal Paritaire des Baux Ruraux Chambre des Experts Conseil d'état Cour de Cassation Tribunal de Proximité

Lieux d'exercices

Adresse principale :

CORAZZINI MARIE CATHERINE à FURIANI

Lieudit Ponte Prado Immeuble Somivac Bât A 20600 Furiani

« Ce n’est pas la crainte de la peine qui doit rendre l’homme bon, mais l’amour de la justice. » Chevalier de Méré